Liesbet Geris décroche un ERC Consolidator Grant

30/11/2017

Liesbet Geris, responsable du laboratoire de génie biomécanique au sein de l’unité In silico Medecine (GIGA) vient d’être sélectionnée pour recevoir un ERC Consolidator Grant pour son projet INSITE. Dotée de 2.161.750€ cette bourse lui a été attribuée pour continuer ses recherches qui s’intéressent au développement de nouvelles stratégies in silico (à l’aide de modèles numériques) dans le domaine du génie tissulaire.

 

Le génie tissulaire (TE) désigne la branche de la médecine qui vise à remplacer ou à régénérer des tissus ou organes fonctionnels au moyen d'implants artificiels vivants, c’est-à-dire des implants qui, une fois placés dans le corps, vont contribuer à réparer les organes malades ou blessés. Alors que le domaine évolue vers des constructions TE de plus en plus complexes avec des fonctionnalités sophistiquées, il subsiste un manque de dispositifs in vitro* dédiés qui permettent de tester la réponse de la construction TE dans son ensemble, avant son implantation.  De plus, les connaissances accumulées à partir d'études mécanistiques et empiriques in vitro et in vivo sont souvent sous-utilisées dans le développement de constructions TE nouvelles et ce, en raison du manque d'intégration de toutes ces données dans une plate-forme unique.

 

Le projet INSITE, défendu par Liesbet Geris, qui vient de se voir attribuer un ERC Consolidator grant, vise à relever ces deux défis en développant d’une part un nouveau dispositif mésofluidique pour les essais in vitro de constructions TE et, d’autre part, en développant des modèles multi-échelles et multi-physiques dédiés qui regroupent les données disponibles et les utilisent pour concevoir des constructions complexes et des paramètres mésofluidiques appropriés pour simuler l’environnement in vivo dans le dispositif in vitro.

Le projet de recherche développé par Liesbet Geris pourrait établir de nouvelles approches thérapeutiques en génie tissulaire, notamment pour des défauts osseux importants et infectés. Pour réaliser ce projet, elle va pouvoir s'appuyer sur ses précédents travaux de recherches dans le cadre du projet BRIDGE (soutenus par une autre bourse du Conseil Européen de la Recherche) mais aussi d’un vaste réseau dans les domaines de la médecine in silico et du génie tissulaire. Si la jeune femme parvient à un résultat probant, INSITE permettra de faciliter et accélérer le développement de nouvelles thérapies cliniques novatrices.

 

*
In vitro : qualifie les recherches qui se déroulent hors des organismes vivants ou dans les cellules.
In vivo : qualifie les recherches pratiquées sur des organismes vivants.
In silico : qualifie les recherches effectuées au moyen de modèles numériques.

 

ERC Consolidator Grants

Les ERC Grants constituent des instruments majeurs déployés par le Conseil Européen de la Recherche pour financer des projets de recherche en Europe. La procédure, extrêmement sélective, ne retient que les meilleurs chercheurs et des projets de recherche de très haut niveau, mêlant audace et compétence pour s’attaquer à des voies de recherche inédites susceptibles, en cas de succès, d’enrichir substantiellement les connaissances.
Il y a 4 types de subventions : Starting Grants, Consolidator Grants, Advanced Grants et Proof of Concept

Les subventions ERC Consolidator sont conçues pour aider les chercheurs ayant entre 7 et 12 ans d'expérience depuis l'obtention de leur doctorat, une expérience scientifique très prometteuse et une excellente proposition de recherche.

 

 

Liesbet-GERIS-LARGE

 

Liesbet Geris est licenciée en Ingénierie mécanique de l'Université Catholique de Louvain (KUL) où elle a également réalisé son doctorat en biomécanique durant lequel elle va développer la modélisation de la régénération des os et tenter de comprendre, entre autres, les causes de la non guérison des fractures osseuses.

Aujourd’hui professeur en Faculté des Sciences appliquées et chercheur au sein du GIGA Insitute (In silico Medicine), elle souhaite développer le domaine de l'ingénierie biomécanique et créer des synergies entre le génie, les sciences biomédicales et la médecine afin de comprendre au mieux des phénomènes du corps humain encore inexpliqués.

En 2011, Liesbet Geris obtient un ERC Starting grant pour développer ses recherches sur le processus de conception biomimétique pour la régénération tissulaire via modélisation in silico (BRIDGE), en collaboration avec la KUL. En 2017, elle est nommée directrice exécutive du Virtual Physiological Human Institute, une organisation scientifique européenne pour la médecine in silico. Liesbet Geris vient de se voir attribuer un nouveau financement européen, un ERC Consolidtor grant, pour son projet de recherche INSITE qui vise à développer un système In silico-in vitro intégré pour l’ingénierie tissulaire.

À partir du 1er janvier 2018, Liesbet Geris entamera un mandat de trois ans en tant que Francqui Research Professor, un mandat prestigieux qui s’adresse à des chercheurs dont un allègement des charges comporte une plus-value importante pour le potentiel de recherche de l’institution.


Liesbet GERIS – GIGA Institute I In Silico Medicine

Liesbet.Geris@ULiege.be I +32(0)476 57 73 24