Toutes les actualités

Pour la première fois, des chercheurs belges (ULiège & UGent) montrent (chez la souris) qu’une infection virale par un gammaherpèsvirus induit une adaptation du système immunitaire permettant de contrôler à long terme les réponses allergiques. Cette étude souligne l’importance des infections, notamment virales, rencontrées dès le plus jeune âge pour « éduquer » le système immunitaire tout au long de la vie.

Une étude menée conjointement par l’ULiège (GIGA) et l'ULB va être publiée dans PNAS et montre qu’une population de cellules du système immunitaire, les cellules T γδ, pourrait avoir un effet important dans le cancer du col de l’utérus induit par les papillomavirus humains (HPV), la troisième cause de décès par cancer chez les femmes. 

 

Christina Schmidt (GIGA-CRC in Vivo Imaging) vient d’être sélectionnée pour recevoir un ERC Starting Grant du Conseil Européen de la Recherche. Dotée de 1,5 millions €, cette bourse lui a été attribuée pour poursuivre ses recherches sur l’exploration du lien entre régulation circadienne du cycle de veille-sommeil et le vieillissement cognitif. Félicitations !

Anouk Georges (laboratoire de Laurent Nguyen) vient de recevoir un prix de 15000€ de la Fondation Roi Baudouin (Fund John W. Mouton Pro Retina) pour un projet portant sur l'étude et la manipulation du processus de synaptogenèse dans des cultures rétiniennes en trois dimensions dérivées d’iPSCs.

Quelques mois après la publication d’un mécanisme inédit par lequel certains virus induisent des leucémies, l’équipe de recherche dirigée par Anne Van den Broeke publie une nouvelle étude qui décrit une méthode moléculaire permettant de mieux évaluer la réponse au traitement chez des patients atteints d’un type de leucémie particulièrement agressif. Un nouvel outil qui aidera les cliniciens dans leurs choix de traitements !

Une formation Cytomine (big imagine data) vous est proposée en collaboration avec la plateforme d'Imagerie Cellulaire début septembre. La première session aura lieu le 7 septembre de 12h à 14h et la seconde session le 8 septembre, aux mêmes heures. Consultez le programme et inscrivez-vous sans plus tarder !

L’ équipe de François Jouret, chercheur (FNRS) au GIGA et médecin néphrologue au CHU de Liège, travaille sur l’utilisation du PET-scan au 18FDG dans le diagnostic non-invasif du rejet aigu du greffon rénal. Cette approche développée en collaboration avec le service de Médecine Nucléaire du CHU de Liège (Pr Roland Hustinx, Dr Pierre Lovinfosse) permettrait d’éviter une biopsie rénale inutile chez de nombreux patients greffés rénaux.

Un nouvel article publié par l’équipe du Dr Malgrange (GIGA-Neurosciences) révèle une nouvelle fonction des microARNs (miARNs). Cette découverte suggère que les miARNs jouent un rôle majeur dans le développement de la portion auditive de l’oreille interne.

Christina Schmidt est chercheur au GIGA-CRC In vivo Imaging. Sa thématique de recherche porte sur le lien entre la cognition et le sommeil avec une approche chronobiologique à travers les rythmes circadiens. Elle s’intéresse plus particulièrement au vieillissement cognitif dans cette approche. Chargée de recherche au FNRS, elle vient d'obtenir un mandat de chercheur qualifié.

Les projets de Fabrice Bureau, Pierre Close et Thomas Marichal ont été sélectionnés pour ce 4ème appel à projets WELBIO, dont la mission est de soutenir la recherche fondamentale d’excellence dans les domaines des sciences du vivant en Wallonie. Félicitations à eux !

L’identification des gènes responsables de la prédisposition à la maladie de Crohn et la colite ulcéro-hémorragique parmi environ 600 candidats positionnels se resserre. Des équipes de l'Institut Sanger du Wellcome Trust Sanger, du Broad Institute de MIT et Harvard, et de l’Institut GIGA de l'Université de Liège s’attellent à la production d’une carte à très haute définition des variants génétiques prédisposant à ces maladies.

Le Conseil d'Administration du FNRS a dévoilé hier la liste des nouveaux mandats octroyés. Félicitations à tous les chercheurs sélectionnés !

La plateforme GIGA-Cell Imaging est fière de vous annoncer que le tout nouveau microscope de la série Lightsheet Z1 est bien arrivé et déjà installé au sein de la plateforme.

Le prix Galien de Pharmacologie, organisé par le journal du médecin en Belgique et au Luxembourg depuis 35 ans, récompense un travail de pharmacologie clinique et/ou fondamentale réalisé par un chercheur ou par une équipe de chercheurs de moins de 40 ans. Le Prix Galien de Pharmacologie 2016 (remis en 2017) vient d'être décerné à Julien Hanson pour sa contribution à l'étude des récepteurs couplés aux protéines G peu caractérisés.

Ce prix est attribué par les leaders académiques clés en matière d'oncologie auprès des plus grands instituts de recherche en Europe et des leaders internationaux des départements d'oncologie de la R&D auprès des sociétés pharmaceutiques partenaires de MATWIN. Il confirme la valeur du projet de la société.

L’équipe de recherche dirigée par Anne Van den Broeke (GIGA, ULg & Institut Bordet, ULB) vient de mettre en évidence un nouveau mécanisme par lequel certains virus induisent des leucémies. Cette découverte, publiée ce 23 mai dans la revue Nature Communications remet en question le fonctionnement de ces virus et ouvre la voie au développement de thérapies ciblées pour un type de leucémie particulièrement agressif.

Le GIGA se joint à L’Université de Liège et CHU de Liège pour adresser leurs chaleureuses félicitations à Steven Laureys, auquel le Prix Francqui 2017, prix scientifique belge le plus prestigieux, vient d’être attribué. Bravo !

 

Les équipes de Pierre Close et Alain Chariot (GIGA-Molecular Biology of Diseases) publient un article dans Trends in Cancer où ils y suggèrent qu’une nouvelle famille d’enzymes qui régulent les modifications de l’ARNt pourrait représenter des cibles d’une nouvelle classe d’inhibiteurs à utiliser seuls ou en combinaison avec des médicaments existants pour mieux traiter le cancer.

Leur équipe vient d'être récompensée pour la période 2017-2019 pour l'étude du rôle de l’ubiquitination des protéines dans la malformation corticale et la surdité chez l’homme

Des chercheurs du GIGA de l’Université de Liège et de l'Imperial College à Londres découvrent comment le rhinovirus, l'agent responsable du rhume, agit sur notre système immunitaire pour induire des exacerbations sévères de l'asthme chez des individus souffrant de cette maladie.

L'équipe de Bernard Peers publie un article dans BMC Biology qui montre que l'analyse du transcriptome des cellules pancréatiques à travers différentes espèces (l'homme, la souris et le zebrafish) met en évidence de nouveaux gènes régulateurs importants.

Grâce aux financements du Feder, l'équipe d'Agnès Noël vient d'acquérir le Micron IV de chez Phoenix Research Labs, unique en Europe, qui permettra d'avancer dans la recherche liée à la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age), maladie en augmentation dans la population et cause majeure de cécité chez les plus de 65 ans.

L'équipe de Fabrice Bureau et Thomas Marichal, du GIGA, découvre comment l'exposition à des microbes protège contre l'asthme et proposent une approche de thérapie cellulaire pouvant mener à de nouveaux traitements.

La SBN mentionne : «Le Dr. Balthazart incarne l'esprit et l'inspiration de Danny Lehrman, par une carrière scientifique exemplaire et la liste exceptionnelle de jeunes carrières qui se sont développées sous sa direction ».

La société Clarity Pharmaceuticals est une entreprise fondée voici une demi-douzaine d'années qui travaille dans le secteur de la médecine nucléaire, plus précisément dans le domaine de l'imagerie. Elle a mis au point une molécule qui permet de diagnostiquer des maladies cardio-vasculaires.

La Fondation Gertrud Reenmtsma (Max Planck Society) vient de désigner ses lauréats dans la catégorie de la recherche fondamentale en neurologie. Steven Laureys (Coma Science Group - GIGA-Consciousness) partage le prix « Klaus Joachim Zülch » 2017 avec Giulio Tononi (University Wisconsin-Madison). Les deux chercheurs sont récompensés pour leurs « découvertes fondamentales dans la neurologie de la conscience et le coma ».

L'équipe de Michaël Herfs (laboratoire de Pathologie Expérimentale - GIGA Cancer) vient de publier un article paru dans The Journal of Pathology qui démontre, pour la première fois, l'existence de 2 types de cancers du canal anal ainsi que la valeur pronostique de l'origine cellulaire de l'infection par HPV.

Le GIGA vient de recevoir un financement européen dans le cadre du 4ème appel de l'Infect-Era. Le laboratoire de Molecular Immunology & Signal Transduction d'Emmanuel Dejardin est impliqué dans le projet "target-HDV" en collaboration avec des partenaires français et allemands. Le but du projet est de mieux comprendre le VHD (Virus de l'hépatite Delta) afin de l'éradiquer.

Le prochain GIGA Day aura lieu le 1er février. Celui-ci sera organisé par l'unité GIGA-Cancer autour de "new insights into the new hallmarks of cancer". Jetez un oeil au programme et n'oubliez pas de vous inscrire avant le 22 janvier !

 

 

PDC*line Pharma s'est installée depuis ce 1er janvier au labhotel du GIGA. La spin-off, créée en 2014 à Grenoble s'installe en Belgique et a choisi le GIGA pour y lancer ses activités de développement d'une nouvelle classe d’immunothérapie basée sur une lignée universelle et puissante de cellules présentatrices d’antigènes, pouvant être chargées avec divers types d’antigènes tumoraux cibles.

Toute l'équipe du GIGA vous souhaite une excellente année... une année où la science avancera plus que jamais...

Depuis septembre 2016, la plateforme GIGA de cytométrie en flux a acquis un nouveau cytomètre en flux analyseur, le BD LSR Fortessa, équipé d'un passeur de plaques (HTS). Ce nouveau FACS permet la détection simultanée de 18 couleurs grâce aux 5 lignes laser dont il est équipé.

Khalil Farhat, doctorant au laboratoire d'Immuno-Endocrinologie (GIGA-I3) vient de recevoir ce prix dans la catégorie "Infectious diseases and Immunology" lors du 50ème anniversaire de la Société Française d'Immunologie à Paris.

Michel Georges, directeur du GIGA, y parle de la transition imminente de la médecine génomique et de comment mieux profiter des aides à la recherche de la part de l'Europe. Des interviews à retrouver dans le supplément de la Libre de ce 30 novembre ou sur le site www.innover.be.

L’ équipe du Laboratoire de Recherche sur les Métastases (LRM, GIGA-Cancer) vient de publier un article dans la revue eLife qui démontre l’effet pro-cancereux du méthylglyoxal via la glycation de la protéine Hsp90 et l’accumulation du facteur de transcription YAP.

Dans une étude plubliée dans The Journal of Clinical Investigation, l’équipe de Thomas Marichal (GIGA-I3, Laboratoire d'Immunologie Cellulaire et Moléculaire, Pr. Fabrice Bureau), en collaboration avec l'équipe de Steve Galli (University de Stanford, Californie), a découvert un rôle important d'une protéine, appelée RAB guanine nucleotide exchange factor-1 (RABGEF1) dans le maintien de l'homéostasie épithéliale de la peau et la prévention de dermatite atopique.

 Une équipe du Cyclotron (GIGA-CRC In Vivo Imaging) publie des résultats dans la revue Cortex démontrant un déficit de métacognition chez les patients Alzheimer lié à une perte de volume de matière grise au niveau du cortex préfrontal latéral inférieur.

Ce vendredi se tenait le "Board of Counselors" du GIGA où des experts du monde académique et scientifique étaient invités à donner leur avis sur le plan stratégique du GIGA.

 

 

L'Union européenne, à travers le programme Horizon 2020, investit 45 M € dans la recherche pour lutter contre l'épidémie de la maladie du virus Zika et d'autres infections émergentes transmises par les moustiques. Le laboratoire de Laurent Nguyen (GIGA-Neurosciences) fait partie du consortium ZikAlliance dans le but de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires de la microcéphalie induite par Zika chez le fœtus.

Le 28 septembre dernier, la Commission Européenne organisait la Nuit des Chercheurs européens au Parlement. Delphine Franssen (GIGA-Neurosciences, laboratoire de Neuroendocrinologie) a reçu le 2ème prix pour sa présentation « Quand l’environnement contrôle la puberté ».

La deuxième Journée Européenne du Coma sur le thème du coma et des désordres de conscience sera organisée par le Coma Science Group à la Cité Miroir (Liège) le mardi 08/11/2016 à partir de 18h. Au programme : conférence de Steven Laureys, témoignages, débat, projection et concert.

L'équipe de Pierre Close et Alain Chariot publie un article dans le "Journal of Experimental Medicine" démontrant l'influence de ELP3 et CTU1/2 dans le développement métastasique du cancer du sein. L'inhibition de ces enzymes pourrait donc constituer une nouvelle approche pharmacologique dans le traitement de ces cancers.

Un nouvel article publié par l’équipe du Dr Nguyen (GIGA-Neurosciences) révèle une fonction non-enzymatique du complexe Elongator qui est nécessaire au remodelage dynamique du cytosquelette d’actine pendant la migration neuronale

Deux articles de recherche fondamentale du laboratoire de Génomique Animale portant sur l’analyse génétique des populations bovines viennent d’être publiés dans Genome Research. Le premier article porte sur l’identification de variants codants associés à des effets majeurs sur le taux de recombinaison chez les bovins. La seconde étude a déterminé, grâce au séquençage du génome de très nombreux bovins, des mutations récessives létales pour l’embryon. 

Longtemps considéré comme un organe « inutile », le thymus est aujourd’hui reconnu comme jouant un rôle essentiel dans notre système immunitaire. Dans un ouvrage paru aux Presses universitaires de Liège,  Vincent Geenen (GIGA-I3) nous fait découvrir cette glande dont il est devenu un spécialiste mondial.

Grâce à des dons et des legs, l'objectif du Fonds Léon Fredericq est de "donner à l’intelligence et à la créativité des jeunes chercheurs les moyens de servir la connaissance scientifique et le progrès médical". Chaque année, le Fonds subsidie de très nombreux chercheurs au GIGA et au CHU de Liège.

Depuis quelques années, on sait qu’il existe des liens entre synthèse et dégradation de l’ARN. Mais on n’avait pas encore identifié de protéine qui pourrait connecter les deux processus. C’est chose faite aujourd’hui.

L'article intitulé "The unexpected structure of the designed protein Octarellin V.1 forms a challenge for protein structure prediction tools» par Maximiliano Figueroa et al, a été sélectionné pour faire la couverture après avoir été accepté dans le Journal of Structural Biology.

On connaissait les éosinophiles inflammatoires, qui contribuent à l’exagération de la réponse asthmatique. Mais on ignorait l’existence d’un autre type d’éosinophiles qui, à la grande surprise des chercheurs du GIGA de l’Université de Liège, s’avère jouer un rôle protecteur et bénéfique. Leur étonnante découverte est publiée dans The Journal of Clinical Investigation.

Vous cherchez un endroit sympa pour implanter votre entreprise en biotechnologie ? Ne cherchez plus, venez nous rejoindre au GIGA ! Témoignage de la sart-up Amplycell !

Les dernières mesures par imagerie fonctionnelle confirment que les performances du cerveau dépendent à tout moment de la dette de sommeil mais aussi de notre horloge circadienne, par cycles de 24 heures. Des résultats publiés dans la revue Science par des chercheurs du GIGA.

Les recherches menées par Morgane Bourcy et l’équipe de Christine Gilles du laboratoire de Biologie des Tumeurs et du Développement (GIGA-Cancer) font la couverture de la revue « Cancer Research » du mois de juillet dernier avec une publication relative au haut potentiel métastasique des cellules tumorales circulantes dérivées d’une transition épithélio-mésenchymateuse.

Une équipe du GIGA est parvenue a identifier le rôle que joue la chimiokine CXCL12 dans la radio-résistance des cellules initiatrices de glioblastome. Une approche combinant la radiothérapie à des inhibiteurs de la voie médiée par CXCL12 semble donc prometteuse dans l’optique d’améliorer la prise en charge des patients et de limiter ainsi le nombre de rechutes.

L’équipe de Vincent Seutin et Dominique Engel (GIGA-Neurosciences) vient de publier un article intéressant dans la revue « Journal of Neuroscience».  Cette équipe travaille sur les neurones dopaminergiques impliqués dans le contrôle du mouvement et dans la motivation à effectuer une tâche. Fabian Philippart, doctorant dans le laboratoire a trouvé qu’un canal calcique sensible au voltage est présent en plus grande densité dans la substance noire compacte. Cette découverte suggère donc qu’il pourrait y avoir une relation entre ce canal et des problèmes de santé causés par une fragilité de ces neurones là.

Outre leurs variations circadiennes, les fonctions cognitives adoptent-elles un rythme saisonnier ? La question n'avait jamais été tranchée. Grâce aux travaux d'une équipe du GIGA-CRC In vivo Imaging, on peut répondre aujourd'hui par l'affirmative (un article du FNRSNews).

Dans la foulée de précédents travaux menés sur un groupement de protéines appelé Elongator, une équipe de chercheurs liégeois, dirigée par le Dr Laurent Nguyen, a découvert une voie de signalisation qui joue un rôle important aux différents stades du développement cortical. L’exacerbation de cette voie peut conduire à un sous-développement du cerveau et du cortex cérébral en particulier. Cette trouvaille ouvre de belles perspectives, y compris, pourquoi pas, en vue de l’élaboration d’un futur traitement pour contrer la microcéphalie (un article du FNRSNews).

2 articles parus dans le FNRS News de ce mois de juin montrent à quel point les poissons zèbres de la plateforme zebrafish du GIGA peuvent être utiles dans des recherches totalement différentes... Exemples avec des recherches menées par Marc Muller, du laboratoire d'Organogenèse et Régénération.

Prise jusqu’ici pour une « simple » voie de signalisation permettant de faire face au stress cellulaire, la réponse Unfolded Protein Response (UPR) a bien caché son jeu. Elle jouerait également un rôle important dans la construction du système nerveux. C’est ce que révèlent Laurent Nguyen et son équipe dans un article publié dans Trends in Neurosciences.

Le FNRS vient d'attribuer ce vendredi ses nouveaux mandats. Les candidatures de 24 chercheurs du GIGA ont été retenues pour les différents mandats. Félicitations à tous et plus particulièrement encore à Thomas Marichal, qui se voit nommé à un poste de chercheur qualifié.

 

Une équipe du GIGA, en collaboration avec des chercheurs italiens, anglais et américains, a mis en évidence qu’un contrôle de la réactivité des neurones faisait partie des moyens mis en œuvre par l’horloge biologique pour maintenir notre fonctionnement cognitif. Cette découverte, publiée cette semaine dans Nature Communications, montre que même les aspects les plus simples du fonctionnement du cerveau sont affectés par notre horloge circadienne, avec des moments de moindre réactivité ou de réactivité exacerbée des neurones.

En 2015, l’EFSA (European Food Safety Authority) a fixé la dose quotidienne « de sécurité » pour la santé à 4 μg/kg de Bisphénol-A (BPA). Une étude du GIGA-Neurosciences vient de démontrer que 2 semaines d’exposition de ratons nouveau-nés à une dose 160 fois plus faible que ce seuil suffisent à perturber un système essentiel de neurotransmission dans le cerveau.

L’équipe de Julie Bakker a récemment publié dans « The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism » un article de recherche centré sur l’expression de la kisspeptine chez l’Homme. Les résultats de leur étude confirment qu’il y a des différences sexuelles importantes et que les femmes ont plus de neurones à kisspeptine que les hommes. Par ailleurs, les transsexuels ont une expression similaire à celle des femmes alors qu'il n'y a pas de différence chez les homosexuels. Il apparaît aussi que le nombre de neurones kisspeptine est plus important chez les enfants (notamment avant la puberté) et chez les personnes âgées, apportant de nouvelles interrogations et l’ouverture de nouvelles voies de recherche encore peu explorées.

Des chercheurs du laboratoire de Franck Dequiedt (GIGA-Molecular Biology of Diseases) en collaboration avec des chercheurs de l'ULB et américains publient des résultats dans la revue Nature Structural & Molecular Biology qui montrent le rôle de chef d’orchestre joué par les facteurs de transcription, ces protéines semblant réguler toutes les étapes de l’expression des gènes. Cette découverte importante en biologie ouvre de nouvelles perspectives pour la recherche médicale, notamment pour certains cancers.

Jusque maintenant connue sous le nom de Scinnamic, la société "Bridge 2 Health" vient juste de changer de nom, reflétant mieux ses objectifs et ambitions, à savoir construire des ponts au sein du secteur de la santé. Le CHU de Liège et l'ULg (y compris le GIGA) ont habilité Bridge 2 Health (B2H) pour stimuler l'exploration de nouveaux partenariats avec l'industrie et les instituts de recherche à travers le monde en mettant l'accent sur la Neurologie, l'Oncologie, la Cardiologie et "Bone & Cartilage".

Du 23 au 29 mai 2016, c'est la troisième édition de la "Semaine de la migraine". L'occasion de revenir sur quelques recherches menées à l'Université de Liège dans ce domaine, et notamment les recherches de Jean Schoenen, du GIGA-Neurosciences.

En plus de celles proposées habituellement, 3 nouvelles bourses sont accessibles au sein de l'appel à candidatures 2016-2017 du Fonds Léon Fredericq - de la recherche à la vie !

La plateforme étend ses services en proposant à ses utilisateurs une assistance en bioinformatique. De retour de Boston où il a travaillé au "Center for Cancer Systems Biology" dirigé par Marc Vidal, Benoit Charloteaux vient de rejoindre l'équipe de Genomics. Diplômé de Gembloux Agro-Bio Tech, il utilisera son expertise en biologie computationnelle pour développer le support en bioinformatique.

4CELLS est un programme de formation dédié aux technologies de la culture cellulaire au profit de la santé humaine, développé en collaboration par les 4 centres de formation wallons compétents dans le domaine.

14 doctorants (Japon, Suède, Angleterre, Espagne et Belgique) suivent actuellement une formation de 2 semaines au GIGA dans le cadre du projet européen "ZENCODE-ITN" sur les technologies CAGE-seq et ChIP-seq. Cette formation a pour but de contribuer à l'annotation des séquences génomiques du zebrafish, à améliorer notre compréhension de la régulation des gènes dans divers processus de développement, régénération ou maladies.

 

La Commission Européenne est légalement tenue de fournir des critères identifiant les perturbateurs endocriniens chimiques. Aujourd’hui, un groupe de 7 chercheurs indépendants d’universités et d’instituts de recherche en Europe et aux Etats-Unis, dont le Pr Jean-Pierre Bourguignon du GIGA (ULg) & CHU de Liège, démontre que la controverse scientifique à propos de la définition des perturbateurs endocriniens s’avère en réalité faible, et que la simple logique utilisée pour l'identification et la réglementation des carcinogènes peut être utilisée pour les perturbateurs endocriniens.

L'équipe de Marc Muller, du laboratoire d'Organogenèse et Régénération utilise depuis plusieurs années le zebrafish pour étudier le développement osseux. La microgravité a été simulée sur des larves de ce poisson et ces résultats montrent que la larve de zebrafish pourra servir de modèle pour étudier les effets de la microgravité sur les mammifères et donc sur l'homme. Cette étude vient d'être publiée dans Microgravity.

Le projet LUMINOUS, qui réunit 8 universités, a pour but d’étudier et mesurer la conscience. Les chercheurs pensent que la conscience sera un jour électromagnétiquement mesurée et modifiée, et que les connaissances qui y seront associées se révéleront cruciales pour le développement des sciences cognitives. Inspirés par les développements récents dans les neurosciences et le rôle potentiel des concepts fondamentaux tels que l'intégration de l'information et de la complexité algorithmique, ils vont étudier, modéliser, quantifier et modifier les aspects observables de la conscience.

Retrouvez le rapport d'activités du GIGA pour l'année 2015, tant au niveau de la recherche, des plateformes technologiques, de l'espace entreprises que du centre de formation. Retrouvez les meilleures publications, les évènements marquants et les chiffres significatifs !

La Chambre du Commerce et de l'Industrie (CCI) publie un article sur Symbiose Biomaterials dans son dernier magazine.  Symbiose est une jeune start-up hébergée au GIGA et active dans le domaine du biomimétisme moléculaire. Elle développe ainsi de nouveaux produits et procédés inspirés de la nature à l’échelle moléculaire. L'entreprise travaille au développement d’un kit capable de détecter si les matériaux d’une habitation ou d'un bâtiment (construit ou rénové entre 1960 et 2000) contiennent de l’amiante.

Dans le dernier numéro de son magazine, le FNRS met en avant les recherches de 2 chercheurs du GIGA-Cancer.

L'article "Cryothérapie, du curatif au prophylactique" porte sur les travaux de Michaël Herfs sur le cancer du col de l'utérus. Les recherches d'Ingrid Struman sont quant à elles expliquées dans "La vie cachée des exosomes", qui démontre comment certains MicroARN exercent une action sur la croissance des tumeurs. 

Pour la Fondation contre le Cancer, Didier Cataldo explique comment ses recherches ouvrent la voie à de nouveaux espoirs pour les patients atteints du mésothéliome (le cancer de la plèvre, souvent dû à l'amiante). Le professeur et son équipe étudient les mécanisme de résistance au traitement mis en place par la tumeur.

L’équipe d’Alain Chariot (GIGA-Molecular Biology of Diseases) vient de publier une étude dans le journal Cancer Research. Ils y démontrent qu'une signature inflammatoire s’établit très rapidement dans l’intestin lorsque la voie Wnt est activée. Ils ont mis en avant le rôle de la kinase IKKε, qui est essentielle dans ce processus inflammatoire et qui permet de recruter des macrophages qui pourront contribuer au développement tumoral.

Ce prix décerné par l'ASIP (American Society for Investigative Pathology) est destiné à encourager les jeunes chercheurs à présenter les données marquantes dans les études expérimentales sur la néoplasie. Ce prix a été attribué à Andrei Turtoi pour sa contribution originale « EXPEL: A Novel Non-Destructive Method for Mining Soluble Tumor Biomarkers », une méthodologie novatrice développée dans le laboratoire du professeur Castronovo.

Ce jeudi 18 février aura lieu la 4ème édition du cabaret Télévie "ULG's got talent 2016". Vous pouvez encore réserver vos places pour ce spectacle !

Découvrez le programme de ce spectacle unique ou des professeurs (dont le vice recteur à la recherche), des étudiants, le personnel de l’ULg et du CHU montent sur les planches pour partager leur talent au profit intégral du Télévie.

L'apnée prolongée est-elle sans danger pour notre cerveau ?

Le Pr Steven Laureys, neurologue au CHU de Liège et directeur du Coma Science Group (GIGA) de l'Université de Liège (ULg) a mené des tests sur Guillaume Néry, champion du monde français de plongée en apnée, afin de voir l'impact de ces apnées de longue durée...
Une rencontre inédite à (re)voir en images sur RTBF Info !

Certaines fonctions cognitives du cerveau humain semblent varier en fonction de la saison, selon une étude publiée dans la revue américaine PNAS par une équipe de chercheurs du GIGA de l’Université de Liège. Si les sautes d'humeur ont été corrélées aux saisons, on sait par contre peu de choses sur la façon dont d'autres fonctions cérébrales varient selon les saisons. Une étude menée par Pierre Maquet, Gilles Vandewalle et Christelle Meyer au sein du Centre de recherches du Cyclotron.

Des chercheurs du laboratoire GIGA-cardiovasculaire de l’Université de Liège mettent en garde contre l'utilisation répétée de la Résonance magnétique cardiaque, un examen radiologique du cœur très prisé. Ils ont montré que cet examen induit des signaux qui miment des cassures double brin de l'ADN des lymphocytes T, mais que cet effet, léger et transitoire, disparaît après un an. Il leur reste, néanmoins, à démontrer la présence de telles cassures de l’ADN. Si leurs résultats se confirment, ils imposeront une certaine prudence.

Comme l’affirmait récemment la Fondation contre le cancer, «tous sexes confondus, le cancer du gros intestin constitue le 2ème cancer le plus fréquent dans notre pays. C’est aussi la 2ème cause de décès par cancer en Belgique». Dans une étude récente, Alain Chariot et Pierre Close, du GIGA ont identifié le gène codant pour la protéine ELP3 comme un nouvel acteur essentiel du développement tumoral dans l’intestin.

Dès ce mois de janvier, le GIGA se dote d'une nouvelle structure en accueillant de nouvelles équipes et en fonctionnant désormais sur les 8 unités thématiques suivantes : Cancer, Cardiovascular Sciences, Neurosciences, Immunity, Infection & Inflammation, Molecular Biology of Diseases, Medical Genomics, In Silico Medicine et CRC-In vivo Imaging. La direction du volet GIGA-Recherche change également, Jacques Piette passant le relais à Michel Georges.

Comment améliorer le traitement et la qualité de vie des patients diabétiques? Une des pistes  étudiées vise le renouvellement des cellules bêta du pancréas, responsables de la production de l'insuline. Une équipe du GIGA de l’Université de Liège, menée par Isabelle Manfroid et Marianne Voz, vient d'identifier, chez le poisson-zèbre, des cellules progénitrices qui permettent de régénérer ces cellules bêta, et ceci sans greffe ni médicaments.

La détection d'une conscience résiduelle chez des patients gravement cérébrolésés représente un enjeu de taille sur les plans médical et éthique, mais aussi une mission difficile, tant l'erreur de diagnostic guette le praticien. En collaboration avec le Massachusetts Institute of Technology, le Coma Science Group de l'Université et du CHU de Liège a montré récemment que l'IRM fonctionnelle à l'état de repos constitue un outil de choix en vue de préciser le niveau de conscience des patients cérébrolésés incapables de communiquer.

The University of Liège has identified the mutation responsible for the genetic defect CDH (Cholesterol Deficit Haplotype) in the Holstein Friesian dairy population. Thanks to this discovery this genetic defect can now be eradicated with the highest accuracy.

Le Conseil d'Administration du FRIA (FNRS) vient de publier la liste des candidatures retenues. Au sein du GIGA, 5 doctorants se voient attribuer une première bourse, 2 obtiennent une première bourse - 2ème année et 8 doctorants reçoivent une 2ème bourse pour prolonger leur mandat. Félicitations à eux !

La publication de l'équipe de Laurent Nguyen (GIGA-Neurosciences) parue hier dans Developmental Cell fait la une de la page Sciences & Santé du Soir. Leur découverte pourrait déboucher sur un traitement apte à entraver la menace de microcéphalie (insuffisance du nombre de neurones dans le cerveau) avant la naissance.

Depuis ce 24 novembre, la Belgique a rejoint ELIXIR, par la signature de l’accord du consortium ELIXIR par Elke Seurens, Secrétaire d’Etat à la politique scientifique. Dirigé par la VIB (Vlaams Instituut voor Biotechnologie), le réseau belge ELIXIR est composé de 7 universités et 5 centres de recherche : les universités de Gand, Louvain, Anvers, Hasselt, Liège et Bruxelles (VUB et ULB), le VIB, IMEC, exaScience Life Lab, le GIGA et le Cyclotron.

Une collaboration entre des chercheurs cubains, une virologiste de la KU Leuven et le Professeur Michel Moutschen du GIGA de l’Université de Liège a permis d’identifier une souche particulièrement agressive de VIH présente à Cuba. Dans une étude publiée dans EBioMedicine, les scientifiques dévoilent comment la souche CRF19 engendre une évolution rapide de l’infection vers le SIDA.

Les équipes d'Alain Chariot et de Pierre Close (GIGA-Signal transduction) ont identifié la protéine ELP3 comme un nouvel acteur requis pour l’initiation tumorale dans l’intestin. L'étude vient d'être publiée dans The Journal of Experimental Medicine. Cette protéine pourrait donc constituer une nouvelle cible thérapeutique prometteuse dans les cancers de l'intestin.

5 chercheurs du GIGA viennent de se voir attribuer un nouveau mandat du FRS-FNRS. Alain Chariot (GIGA-Signal Transduction) devient directeur de recherches, Cécile Oury (GIGA-Cardiovascular) passe maître de recherches, Sophie Servais (GIGA-I3) chargée de recherches et Stella Dederen (GIGA-Cancer) et Aude Delferrière (GIGA-I3) obtiennent quant à elles un mandat d'aspirante. Félicitations à eux ! L'occasion pour nous de poser quelques questions à Sophie Servais sur l'opportunité de ce mandat pour elle.

 

Et si, pour réduire le nombre de cas de cancers du col de l’utérus, on agissait de manière préventive  grâce à la cryothérapie plutôt que d’y avoir uniquement recours pour soigner une fois que la lésion précancéreuse est là ? C’est ce que démontrent les travaux de Michaël Herfs, chercheur au sein du laboratoire de pathologie expérimentale du GIGA de l’Université de Liège, récemment publiés dans Nature Reviews Clinical Oncology.

The GIGA Cell Imaging core facility just acquired a new super resolution confocal  microscope: the LSM 880 AiryScan Elyra S.1 (Zeiss). This microscope will push the sensitivity beyond the limits of all our conventional confocal microscopes. Indeed, with the Airyscan technology, ZEISS introduces a new concept : instead of throwing light away at the pinhole, a 32 channel area detector collects all light of an Airy pattern simultaneously. Each detector element functions as a single, very small pinhole. This enables a very light efficient imaging since you can now use all of the photons that your objective collected.

Cette année (3ème appel à projets WELBIO), 3 projets ont été sélectionnés au GIGA. Alain Chariot, déjà lauréat du premier appel à projet, obtient un "grant senior", et Kristel van Steen et Christophe Desmet bénéficient chacun, quant à eux, d'une "Starting Grant" du Fonds de la Recherche Fondamentale Stratégique (FRFS) dans le cadre de cet appel FRFS-WELBIO 2015. Ces projets seront financés sur une durée de 2 ans.

Brigitte Malgrange et son équipe cherchent depuis de nombreuses années à réparer les « oreilles cassées », c’est-à-dire à permettre à des personnes ayant fortement perdu l’audition d’en récupérer au moins une part. Plusieurs résultats ont été publiés ces dernières années. Les derniers en date - publiés dans Cell Reports  - montrent pour la première fois le rôle de micro-ARN dans la production de cellules ciliées. On pourrait même imaginer les produire à nouveau et traiter ainsi certains types de surdité…

D’un montant de 400.000 euros, le prix lui a été remis à l’ULg ce 21 septembre par SAR la Princesse Astrid. Laurent Nguyen et son équipe (GIGA Neurosciences) étudient les mécanismes du développement cortical. Leurs recherches portent notamment sur l’étude des gènes dont la mutation est étroitement liée àl’apparition de malformations corticales chez l’homme, telles que les lissencéphalies, microcéphalies et polymicrogyries.

Isabelle Manfroid et Marianne Voz du laboratoire de Développement et Modèles de Maladie chez le Zebrafish (ZDDM) au GIGA viennent d'identifier chez le poisson-zèbre des cellules progénitrices qui jouent le rôle de cellules souches pancréatiques permettant de régénérer des cellules bêta fonctionnelles sans greffe ni traitement médicamenteux. Ces découvertes constituent une avancée importante vers de nouveaux traitements anti-diabétiques.

Le Pr Patrizio Lancellotti, les Dr Cécile Oury et Alain Nchimi et leur équipe (GIGA-Cardiovascular) ont publié une étude dans la revue Circulation Cardiovascular Imaging de l’American Heart Association sur l'impact de la résonance magnétique cardiaque (CMR) sur l’intégrité de l’ADN des lymphocytes périphériques. Leur étude a fait l'objet d'un Editorial écrit par un expert en imagerie médicale. Ils prouvent, pour la première fois, le lien de causalité entre les cassures double brin de l'ADN et la CMR.