LIENARD Marjorie

Assistante

LIENARD Marjorie

Faculté des Sciences
Département des sciences de la vie
GIGA Molecular Biology of Diseases

Adresse ULiège
Bât. B34 GIGA Molecular Biology of Diseases
Quartier Hôpital
avenue de l'Hôpital 11
4000 Liège
Belgique
Téléphone de service
+32 4 3663802
Courriel
Captcha : Mettez l'image dans le bon sens
captchaImage

CSRV
Sciences de la Santé

Diplômes universitaires
2004: Bioengineer (Université de Liège (Gembloux Agro Biotech))
2010: PhD (Lund University (Sweden))

Biographie

Marjorie a complété son master en bioingénierie à Gembloux Agro-Biotech (Belgique) et a obtenu un doctorat en biologie à l'Université de Lund (Suède) où elle a développé des tests hétérologues à base de levure pour étudier la fonction et l'évolution des gènes biosynthétiques de phéromones d'insectes. Soutenue par EMBO et le Conseil suédois de la recherche, elle a effectué un séjour postdoctoral au Département de biologie organismique et évolutive de l'Université d'Harvard (États-Unis), dans le laboratoire de Daniel Hartl, où elle a étudié les bases génétiques et l'évolution moléculaire de la stérilité hybride. Elle a renforcé ses compétences pédagogiques et d'enseignante pendant un an en tant que Fellow au sein du programme Life Sciences Undergraduate Harvard Education, puis a obtenu une bourse postdoctorale Wallenberg au Broad Institute du MIT et de Harvard avec Naomi Pierce (Harvard) et Feng Zhang (Broad Institute). Là, elle a eu la chance de mettre en œuvre des outils d'expression cellulaires pour caractériser de nouveaux types fonctionnels de protéines membranaires sensibles à la lumière et à la chaleur. Elle a rejoint le département de biologie de l'université de Lund (Suède) en tant que chercheuse principale en 2019, où son laboratoire étudiait les bases moléculaires et fonctionnelles de la vision des couleurs et des adaptations visuelles chez les invertébrés, en mettant l'accent sur les insectes et les crustacés, mais aussi sur la biologie de la conservation des oiseaux.

Elle est lauréate 2023 du Mandat d'Impulsion Scientifique Ulysse (MISU) F.R.S-FNRS, et a rejoint la Faculté des Sciences, à l'interface des unités de recherche GIGA et Inbios (ULiège). Son laboratoire, Biologie Moléculaire des Systèmes Sensoriels (GIGA, unité MBD), fusionne des outils moléculaires, transcriptomiques et fonctionnels pour explorer les relations structure-fonction des opsines GPCR d'invertébrés et vertébrés, et l'effet des mutations sur l'ajustement spectral dans un cadre évolutif et d'ingénierie des protéines sensibles à la lumière; et étudie les ligands naturels des canaux thermoTRP des invertébrés. Combinant biologie moléculaire et génomique fonctionnelle pour l'étude des systèmes biologiques naturels promet de révéler les mécanismes moléculaires et adaptatifs des systèmes sensoriels périphériques chez les organismes vivants, et est pertinent pour l'ingénierie des récepteurs sensoriels.

Domaine de recherche

  • Biologie moléculaire
  • Mutagenèse et technologie génétique
  • Génétique moléculaire
  • Évolution des espèces
  • Écologie
  • Physiologie des invertébrés

Fonctions ou mandats

  • Principal Investigator, MISU F.R.S-FNRS

Distinctions scientifiques

  • Docent (2022)