Projet de recherche

PRESBYDX, un projet visant à développer un nouveau modèle préclinique de surdité liée à l'âge



Les surdités de perception ou neuro-sensorielles représentent la majorité des surdités. Elles se caractérisent, pour la plupart, par une atteinte des cellules de la cochlée, la portion auditive de l’oreille interne des mammifères. A l’heure actuelle, leur traitement est limité aux techniques de suppléance de la fonction auditive (lecture labiale, langue des signes, prothèses auditives, implants cochléaires ou du tronc cérébral). La société Dendrogenix - une « start-up » liègeoise - a récemment identifié la famille des « Dendrogénines », des petites molécules originales de classe « alkylamino-oxysterols », comme nouvelle voie d’action thérapeutique de la dégénérescence auditive induisant une surdité.

L

e leader de la famille, la Dendrogénine DX243 est une petite molécule « first in class » qui induit la survie et la différenciation neuronale. Son efficacité a été validée in vivo sur un modèle robuste de surdité chimio-induite conçu pour tester les implants cochléaires.

L’objectif du présent projet baptisé PRESBYDX et financé à hauteur de 600k€ sur 3 ans consiste à développer un nouveau modèle préclinique de presbyacousie dans le Laboratoire de Neurobiologie du Développement de Brigitte Malgrange (GIGA-Stem Cells et GIGA-Neurosciences, ULiège) dont les travaux sont focalisés depuis une vingtaine d’années sur les surdités neurosensorielles. Ce modèle servira à la réalisation d’études précliniques afin de valider l’efficacité de la dendrogénine DX243. Ceci permettra à Dendrogénix d’ouvrir le vaste marché de la surdité liée à l’âge – la presbyacousie.

Ainsi, le projet se décomposera en trois phases :

  • La mise en place et la validation du modèle de presbyacousie
  • Le test de la Dendrogénine DX243 sur le modèle de presbyacousie
  • La détermination de la fenêtre thérapeutique de la dendrogénine DX243 sur ce modèle de presbyacousie

Le programme Win2Wal 2019

Ce programme vise à stimuler la recherche stratégique menée au sein des universités, des hautes écoles ou de leurs centres de recherche associés, en amont de projets identifiés par les entreprises wallonnes. Dans ce contexte, on entend par «Recherche stratégique», tout projet de recherche appliquée en aval de la recherche fondamentale, dans un des domaines retenus dans la Spécialisation intelligente adoptée par la Wallonie.

Le projet doit consister en une recherche industrielle, selon la définition figurant à l'article 2 du décret du 3 juillet 2008 relatif au soutien de la recherche, du développement et de l'innovation en Wallonie.

Dans ce cadre, les objectifs du programme Win²Wal sont :

  • Réaliser une recherche stratégique innovante :

située sur l'échelle de maturité technologique en aval de la recherche fondamentale et en amont des projets financés dans le cadre des pôles de compétitivité wallons ;

dans une thématique définie comme stratégique pour l'économie wallonne ; pour laquelle un besoin industriel fort a été identifié et est susceptible de déboucher à terme sur la mise au point d'un nouveau produit, procédé ou service valorisable par l'entreprise wallonne partenaire ;

  • Favoriser les liens entre différents acteurs de la recherche en Wallonie, entre les entreprises et les universités, hautes écoles et/ou centres de recherches associés.

Partagez cette news