Cell Reports

Des chercheurs du GIGA-Cancer démontrent l’intérêt d’une molécule naturelle pour le traitement du cancer du colon résistant à la thérapie ciblée.



Les travaux de recherche réalisés par le Dr Justine Bellier, jeune chercheuse Télévie, sous la direction du Dr Akeila Bellahcène, Directrice de recherches du FNRS à l’Université de Liège (GIGA-Cancer), ont permis d’identifier une molécule naturelle, la carnosine produite par notre corps, qui permet de lever la résistance des cellules cancéreuses du colon à la thérapie ciblée. Ces résultats font l’objet d’un article publié cette semaine dans la revue Cell Reports.

L

a carnosine est une molécule qui possède de nombreuses activités protectrices, notamment celle de lutter contre un produit toxique lié au métabolisme du glucose, le méthylglyoxal. Les cellules cancéreuses privilégient le glucose comme carburant (ce qui permet de les visualiser par PETscan) et produisent beaucoup plus de méthylgyoxal que les cellules normales. Le méthylgyoxal, aujourd’hui considéré comme un onco-métabolite, c’est-à-dire un composé qui favorise le développement des cancers, permet notamment aux cellules cancéreuses d’échapper aux traitements ciblés, les plus fréquemment administrés aux patients souffrant de cancer du colon avancé, tel que le Cetuximab. Les chercheurs ont montré que la carnosine administrée à doses non toxiques à des souris, non seulement ralentit très significativement l’évolution de tumeurs du colon humain devenues résistantes au Cetuximab, mais surtout rétablit leur sensibilité à ce médicament. Cette résistance apparait très souvent chez les patients atteints de cancers du colon avancé, ce qui laisse peu de possibilité de traitement.

Le cancer du colon est le troisième cancer le plus fréquent dans notre pays mais le tueur numéro deux. Les chances de survie sont très réduites lorsque les cellules ont formé des métastases dans le foie. Avec plus de 9000 cancers du colon diagnostiqués chaque année (24 par jour), il provoque 9 morts chaque jour en Belgique. Les résultats publiés dans Cell Reports par l’équipe du Laboratoire de Recherche sur les Métastases au GIGA-Cancer (Université de Liège) ouvrent des perspectives encourageantes afin d'aider les patients à mieux combattre ce cancer.

Les retombées pratiques pourraient assez rapidement bénéficier aux patients (après des études cliniques réalisées sur des patients) car la carnosine est une substance non toxique déjà administrée aux patients diabétiques pour réduire les complications de cette maladie. L’équipe du Dr Bellahcène avait d’ailleurs montré précédemment que la carnosine possédait des activités anti-métastatiques dans les cancers du sein triple négatifs.

Des résultats préliminaires encourageants montrent aussi une activité contre d’autre types de cancers. Ces études devraient pouvoir se poursuivre grâce au support du TÉLÉVIE.

Source

Bellier et al., Methylglyoxal Scavengers Resensitize KRAS-Mutated Colorectal Tumors to Cetuximab, Cell Reports (2020), https://www.cell.com/cell-reports/fulltext/S2211-1247(20)30021-8

 

 Reportage JT RTL

Contact

Dr Akeila Bellahcène, Directrice de recherches du FNRS, Laboratoire de Recherche sur les Métastases, GIGA-Cancer, Université de Liège, +32 4 366 25 57, A.Bellahcene@uliege.be

Partagez cette news