Welbio

Six projets de l’ULiège sélectionnés pour un financement Welbio Investigator Program



Les résultats de l’appel Welbio FRFS du FNRS sont connus ! Parmi les 23 nouveaux projets de recherche en Sciences de la vie sélectionnés, six sont dirigés par des chercheurs de l’unité de recherches interdisciplinaire GIGA et du FARAH de l’Université de Liège. Welbio octroie plus de 13 millions € pour 23 nouveaux projets de recherche en Sciences de la vie.

Devenir cancéreux : le rôle des acteurs de l'ARNt dans l'établissement des cellules souches cancéreuses | Starting Grant

Les cellules souches cancéreuses (CSC) – qui constituent une petite population de cellules transformées - sont des cellules capables de soutenir la croissance tumorale et qui sont responsables du développement des métastases et de la résistance des patients aux médicaments. L'incroyable plasticité et l'hétérogénéité génétique des CSC rendent extrêmement difficile la recherche de marqueurs globaux et/ou d'empreintes moléculaires exprimées de manière unique par ces cellules. L’objectif du projet porté par Francesca Rapino  - chercheuse FNRS au sein du GIGA - est d'aborder le concept de CSC à partir d'une perspective nouvelle et extrêmement innovante : décrire le site cellulaire d'origine des CSC comme une population abritant une signature d'ARNt permissive à la transformation tumorale. La signature spécifique de molécules d'ARNt permettrait l'établissement d'onco-protéomes soutenant ainsi la transformation des cellules souches cancéreuses. Par conséquent, l'identification de cette signature permissive pourrait être prédictive de la population d'origine de ces CSC.

Contact

Francesca Rapino


Utilisation de modèles herpèsvirus-poisson pour l’étude d’interactions hôte-pathogène-environnement : une nouvelle approche pour le contrôle des maladies en aquaculture | Advanced Grant

Plusieurs observations ont démontré le rôle de l’environnement dans le développement de certaines maladies infectieuses. Elles ont conduit au concept de la triade “hôte-pathogène-environnement”. Des exemples marquants de ce concept sont l’effet de la température de l’eau sur le développement des maladies virales des poissons ou l’effet décrit chez les mammifères du microbiome sur la « trained immunity ». Le projet porté par Alain Vanderplasschen, directeur du laboratoire d’immunologie et de vaccinologie, a pour but l’étude de trois hypothèses originales et fondamentales quant aux interactions hôte-pathogène-environnement et qui repose sur trois modèles homologues herpèsvirus/poisson développés dans son laboratoire. Ces trois hypothèses fondamentales, qui s'intéressent aux réponses immunitaires de l’hôte face à un pathogène, sont toutes centrées sur la compréhension de l’effet de l’environnement sur les interactions hôte-pathogène, plus particulièrement son impact immédiat sur le développement de la maladie et son impact à plus long terme sur l’hôte et le virus. Deux des trois hypothèses sur lesquelles vont travailler les chercheurs ont pour objectif le développement d’innovations technologiques permettant le contrôle des maladies en aquaculture.

Contact

Alain Vanderplasschen


La migration cellulaire façonne la morphogenèse et les fonctions du cortex cérébral l Cell migration shapes cerebral cortex morphogenesis and function | Advanced Grant

La plupart des cellules du cortex mature naissent à distance au cours de l'embryogenèse. La migration cellulaire est donc un processus clé qui amène les cellules neurales à leur position finale dans le cortex. Des travaux récents, menés notamment au sein du Laboratoire GIGA Stem Cells dirigé par Laurent Nguyen, directeur de recherches FNRS suggèrent que la migration cellulaire permettrait également de véhiculer des signaux instructifs aux structures/cellules voisines, façonnant ainsi la morphogenèse corticale. Dans le cadre du projet, les chercheurs vont combiner l'analyse de souris transgéniques avec celle d'organoïdes/assembloïdes humains afin de mieux comprendre le rôle transitoire de deux populations cellulaires qui migrent activement dans le cortex en développement depuis la partie ventrale du cerveau antérieur: les interneurones (cIN) et les cellules progénitrices d'oligodendrocytes (vOPC). En développant ce projet, les chercheurs souhaitent pouvoir répondre à deux questions: Le moment de l'invasion corticale par les cINs influence-t-il l'établissement de réseaux neuronaux dans le cortex cérébral? Quel est le rôle des vOPC qui migrent tangentiellement au cours du développement du cortex cérébral ?

Contact

Laurent Nguyen


Identification de gènes de prédisposition aux MICI et de drogues interagissantes par analyse systématique d'eQTL et de CMap. (Advanced Grant)

Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) sont un problème de santé publique croissant qui menace la viabilité de notre système de soins de santé et requiert des approches préventives et thérapeutiques nouvelles. Des études d’association génome entier (GWAS) ont identifié plus de 220 loci (position fixe d’un marqueur génétique sur une chromosome) affectant la prédisposition aux MICI par l’intermédiaire de loci de traits quantitatifs affectant l’expression génique (eQTL), dont la majorité ne sont pas encore identifiés. Le projet porté par Michel Georges, Directeur du GIGA,  a pour objectif la génération d’un nouvel ensemble de données pour l’identification d’eQTL dans 70 types cellulaires immuns et intestinaux pertinents pour les MICI, à l’aide de RNA-seq en vrac et en cellules uniques, dans des cellules au repos et après activation, chez des individus sains ou atteints de MICI, pour un total de > 10.000 profils transcriptomiques.  Le projet vise également à identifier des petites molécules et drogues qui pourraient interagir avec les gènes qui seront identifiés. Ceci permettra d'identifier des drogues candidates pour le traitement et la prévention des MICI en cela compris des opportunités de « repurposing ».

Contact
Michel Georges


Décrypter la contribution de l'axe myéloide-épithélial aux exacerbations des maladies pulmonaires chroniques: une voie incontournable vers une médecine de précision et une meilleure qualité de vie | Advanced Grant

Les exacerbations aiguës des maladies respiratoires chroniques telles que l'asthme ou la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) représentent un poids énorme pour les systèmes de santé. Elles sont fréquemment déclenchées par des infections virales respiratoires, ne sont pas bien contrôlées par les thérapies actuelles et ont de lourdes conséquences pour les patients. Dès lors, la compréhension des mécanismes sous-tendant les exacerbations (appelées « VirAttacks ») est un besoin urgent afin d'identifier de nouveaux biomarqueurs et cibles thérapeutiques. Le projet DECODE VirAttacks, dirigé par Thomas Marichal, Professeur de Recherche au GIGA, part du postulat que, chez les patients asthmatiques ou BPCO, les cellules épithéliales (CE) infectées par un virus interagissent étroitement avec des sous-populations distinctes de cellules myéloïdes pour façonner leur identité et orchestrer les caractéristiques pathologiques des VirAttacks. Ce projet est un programme de recherche translationnelle ambitieux et innovant visant à étudier en profondeur la communication bidirectionnelle entre les CE et les cellules myéloïdes pendant les VirAttacks. Les chercheurs souhaitent pouvoir révéler de nouveaux mécanismes cellulaires et moléculaires clés des VirAttacks de l'asthme et de la BPCO dans le but d'identifier de nouveaux biomarqueurs de risque et de gravité de la maladie, et de contribuer à l'élaboration de nouvelles approches de médecine personnalisée.

Contact
Thomas Marichal


L'épitranscriptomique des ARN de transfert: une nouvelle vulnérabilité des cancers | Advanced Grant

La régulation de la traduction de l'ARNm représente un mécanisme central soutenant l'adaptation des cellules cancéreuses au cours de la progression tumorale et de la réponse thérapeutique. De nombreux oncogènes convergent vers la régulation de la traduction et l'activité aberrante de la machinerie traductionnelle, corrélée à une synthèse protéique accrue, est une caractéristique des cellules cancéreuses malignes. Des recherches menées au sein du laboratoire de Pierre Close, Maître de recherche du FNRS au GIGA Stem Cells indiquent que la voie la modification de ARN de transfert est importante dans les cancers et qu'elle joue un rôle crucial dans l'établissement et le maintien de phénotypes cancéreux en régulant la synthèse de protéines spécifiques. Ces découvertes ont révélé l'importance sous-estimée des ARNts dans l'expression et le maintien de l’expression de protéines essentielles pour soutenir le développement tumoral et la résistance thérapeutique. Dans ce projet, les chercheurs étudieront l’importance de la dynamique de régulation des ARNts et de leur modification dans le développement cancéreux et la régulation de l’immunité tumorale en combinant des modèles in vivo, du matériel dérivé de patients et des approches non biaisées. Par ce projet, les chercheurs souhaitent pouvoir découvrir de nouveaux mécanismes généraux reliant la régulation des ARNts et de leur modification à la biologie du cancer. Cette stratégie permettra de découvrir de nouvelles vulnérabilités dans les cancers qui pourront être exploitées pour le développement de futurs traitements anticancéreux.

Contact
Pierre Close


Welbio

WELBIO est un institut de recherche interuniversitaire basé en Wallonie qui a pour mission de soutenir la recherche fondamentale d’excellence dans les domaines des sciences du vivant, et de promouvoir la valorisation des résultats scientifiques en applications biotechnologiques médicales, pharmaceutiques et vétérinaires. A sa création, le Ministre-Président Wallon Rudy Demotte avait souligné que cette initiative contribuerait à renforcer l’excellence de la recherche en Wallonie ainsi que la reconnaissance internationale.

Partagez cette news